Isolation thermique de toiture, la méthode pour économiser le chauffage

La performance d’un chauffage est limitée par les pertes de chaleur vers la toiture, les murs et les fenêtres. Une bonne isolation de votre habitation est donc primordiale pour économiser le chauffage. Le toit est le premier élément par lequel vous devez commencer, puisque la majorité des déperditions de chaleur sont occasionnées par une mauvaise isolation de toiture.


isolation thermique

L’économie du chauffage par l’isolation de la toiture


La perte de chaleur due à une toiture mal isolée représente 30 % des déperditions énergétiques d’une habitation. En vue de conserver cette quantité de chaleur importante au sein de la maison, vous devez procéder à une isolation des combles. De ce fait, le chauffage ne sera plus utilisé de manière excessive pour combler ces pertes. Une utilisation optimale de votre appareil de chauffe vous permet d’économiser de l’énergie et de réduire le coût annuel du chauffage.


L’isolation des combles est le projet de rénovation énergétique le plus rapidement rentabilisé. Le coût de l’opération est assez abordable. Pour des combles perdus, comptez entre 18 et 53 par m². En revanche, si vous réalisez vos travaux sur des combles aménagés, le prix au m² est compris entre 35 et 267 euros, selon la technique utilisée. Grâce aux économies d’énergie, le budget total dépensé pour isoler votre toit peut être rentabilisé dans la limite de 6 ans.


Des professionnels de l'isolation peuvent vous conseiller sur ce site.


Les techniques utilisées pour isoler la toiture


L’isolation des combles est une opération assez simple à effectuer puisqu'il s’agit de combles perdus. Les professionnels appliquent en effet une couche d’isolant sur le plancher pour isoler les combles non aménagés. Au cas où il s’agit d’un espace aménagé, l’isolant est posé sur les rampants de la toiture. Le matériau isolant encombre donc de manière considérable cet espace, en empiétant sur la surface disponible. Dans ce cas, on parle d’une technique d’isolation par l’intérieur.


L’isolation par l’extérieur en revanche se fait entre la charpente et la toiture. Son avantage est qu’il n’occupe pas d’espace à l’intérieur. Toutefois, c’est la technique d’isolation thermique de toit la plus difficile à réaliser. Elle est généralement utilisée au cours d’une rénovation énergétique de la toiture.


Les matériaux les plus performants pour réaliser ce projet sont la laine de verre à faible conductivité (par fusion et fibrage comme la marque Isover) et la laine de roche. Le couvreur peut également utiliser de la cellulose, de l’ouate ou la métisse provenant de fibres textiles. Ces derniers sont appréciés pour leur aspect écologique.


Les aides pour la rénovation énergétique


Dans le cadre de la transition énergétique, les pouvoirs publics encouragent fortement les travaux d’isolation thermique. Vous pouvez donc bénéficier d’une couverture pour financer votre projet. Les dispositifs d’aides pour l’isolation des combles sont les suivants :

  • Le financement Maprimerénov, en remplacement au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

  • La prime Énergie, attribuée par des professionnels pour accompagner la mesure politique du CEE (Certificats d’Économies d’Énergie), ce qu'on appelle l'isolation à 1 euro.

  • Les aides financières pour les travaux de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat).

  • L’éco prêt taux zéro si l’isolation du toit est associée à d’autres travaux de rénovation thermique.

Il faut noter que ces financements sont soumis à des conditions d’éligibilité. Renseignez-vous auprès d'un bon artisan couvreur donc sur les possibilités de bénéficier de financement pour les travaux d’isolation énergétique.